Image de la semaine – 26 juillet 2020

Ces belles plages gaspésiennes

En ce bel été 2020, et au sortir d’un difficile printemps confiné, les touristes québécois se précipitent avec raison vers les régions excentriques de la province, à défaut de pouvoir aller aux États ou dans les Maritimes. La Gaspésie semble un coin de prédilection. Au point que, pour avoir l’impression de prendre un peu de bon temps durant la période estivale, certains d’entre eux se comportent de manière pour le moins répréhensible. Les plages surtout et autres lieux non étroitement surveillés semblent prisent d’assaut par une horde de visiteurs mal éduqués qui ne respectent pas grand chose et qui sont surtout très peu soucieux de l’environnement et de la population locale.

La plage de Grande Vallée est généralement propre et bien tenue, comme le sont les fiers habitants du lieu. Ce village spectaculaire est situé sur la côte nord de la péninsule gaspésienne. On voit ici un regroupement de goélands qui piaillent près des vagues, cherchant sûrement quelques petites prises pour s’alimenter. Photo prise en 2012

Souhaitons que la légendaire hospitalité dont a toujours fait preuve la population gaspésienne n’en soit pas altérée pour longtemps. Ce serait bien dommage puisqu’on sait que c’est le petit nombre qui fait passer les autres pour des gens incivilisés.

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 12 juillet 2020

Un peu de fraîcheur!

On nous avait prédit avec justesse un été plutôt chaud. Voilà qu’il s’avère particulièrement chaud et humide. Parole de Gaspésien, sur le bord de la mer, c’est assez rare qu’une journée torride affecte vraiment la population locale. Le vent du large finit toujours par faire son œuvre d’adoucir le milieu ambiant. Prise tôt au printemps pour nous rafraichir un brin, la photo suivante montre la pointe de l’Anse-aux-Cousins.

Vue d’une partie du magnifique plan d’eau qu’est la Baie de Gaspé. Ici, l’embranchement nord où se déverse la rivière Dartmouth, une des trois rivières à saumon qui alimentent la baie. Photo prise en 2011

Pour les curieux, voici ce que dit la Commission de toponymie québécoise sur ce lieux dit l’Anse-aux-Cousins :
«Ce hameau se trouve à 3 km au nord-ouest de la ville de Gaspé, sur les bords de l’anse aux Cousins, qui est située dans le bassin du Nord-Ouest. Les premiers habitants de ce hameau, lesquels sont venus s’y établir vers 1784, sont des Loyalistes originaires des États-Unis. L’auteur Carmen Roy signale que les premières familles, Annett et Coffin, et leurs descendants, étaient tous cousins. De plus, au début du XIXe siècle, L’Anse-aux-Cousins était l’un des principaux lieux de transformation de la graisse de baleine. L’une des premières attestations se trouve sous la forme Anse Cousin dans le Rapport de Progrès sur l’exploration géologique du Canada pour l’année 1844, par William E. Logan.» (Voir cette page)

BONNE FRAICHEUR VIRTUELLE !

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 20 juin 2020

Vacances à la maison

Après le printemps difficile que les humains en général ont été obligés de vivre en raison de la pandémie causé par le virus SARS-CoV-2, les chauds rayons de l’été permettent enfin se de sentir un peu plus ragaillardi . Cependant, peu nombreux seront ceux qui bénéficieront de vacances au long cours. Profitons en pour apprécier la vie simplement, en relaxant atour de son lieu de résidence et en profitant des petits et grands plaisirs peu coûteux que l’environnement de chacun nous offre au quotidien. Un léger exercice de repérage permet souvent d’en trouver plusieurs… tout en respectant l’environnement et le voisinage.

Sous le couvert et la protection solaire d’un feuillu dansant au vent, une piscine d’enfant et quelques jouets peuvent donner le goût de vacances près de chez soi. Photo prise en 2020

Bonne saison estivale à tous!

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 16 mai 2020

J’en pince pour les pinces

Je viens de l’apprendre, lorsqu’on parle d’être droitier ou gaucher, on fait appel au concept de latéralité. Alors qu’un jour, tombant sur deux homards (Homarus Americanus) de plus ou moins la même taille dans mon évier, en attente d’un repas prochain, je me suis demandé pourquoi l’un avait la pince broyeuse à gauche alors que son congénère avait celle-ci de l’autre côté.

Deux beaux homards cuits, en attente d’une dégustation prochaine. Hummm!
Photo prise en 2019

S’agissait-il d’une exception ou les homards, comme les humains ont une proportion de plus ou moins 10% de gauchers dans leurs rangs? Des recherches subséquentes ne m’ont pas vraiment permis de donner une réponse simple et tranchée à cette question. J’ai bien trouvé, sur un site Internet européen, celui de l’Aquaportail (accéder au site), que « La pince de gauche est une pince coupante et celle de droite est une pince broyeuse » mais d’autres mentions contredisent cette affirmation. Alors si un visiteur érudit des Chouynardises etc. peut nous aider à avancer sur cette question, un gros merci à l’avance. D’autre part, j’ai aussi appris que la partie principale ou ce qu’on dit être le corps de l’animal se nomme «céphalothorax». Comme ce nom le laisse entendre, chez cet animal, l’évolution de l’espèce a amené la tête et le torse à fusionner. Ce que nous appelons la queue du homard est en réalité son abdomen. Cette partie, en plus d’être très savoureuse au goût, est particulièrement robuste et peut se replier très rapidement pour assurer au homard un brusque mouvement de repli vers l’arrière. Enfin, comme la période annuelle de pêche de ce crustacé s’est récemment ouverte dans le Golfe Saint-Laurent, souhaitons bonne saison aux pêcheurs et bon appétit à tous les amateurs.

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 4 mai 2020

Un petit creux?
Alors qu’avec raison les médias nous inondent de nouvelles en rapport avec la COVID-19, un problème mondial d’extrême importance pourrait bien suivre cette épisode peu réjouissante de l’histoire de l’humanité. C’est du moins ce que laisse entendre un récent rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM). Le journal Le Devoir titrait d’ailleurs, le 22 avril 2020, « Une seconde pandémie à prévoir : celle de la faim » (accéder à l’article).

En basse-ville de Québec, non loin du Musée de la civilisation, un lieu public des plus agréables. La Place de la FAO a été érigée en 1995 pour souligner le 50ième anniversaire de la création, à Québec même, d’un organisme important de l’ONU, l’Organisation des Nations unis pour l’alimentation et l’agriculture. Les jets d’eau et les pierres qu’on voit ici veulent évoquer les vagues du fleuve voisin où circulent des navires transportant produits et denrées diverses. Photo prise en 2013

Les mesures prises pour amoindrir les effets dévastateurs de la pandémie du virus SARS-CoV-2 conduiront-elles l’humanité ou une partie ce celle-ci au bord de la famine? Les principes de l’achat local peuvent bien être vertueux mais n’y a-t-il pas un côté sombre dont on ne parle pas ou dont on ne veut tout simplement pas parler. Se refermer sur nous-même ne risque-t-il pas de mettre en danger des vies humaines qui se trouvent juste un peu plus loin de nous mais ne sont-elles pas aussi précieuses que celles de nos voisins du quartier?

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 26 avril 2020

Ça va aller

– Ça va?
– Ça va bien. Ça va aller.

Voici une locution un peu particulière où la redondance du verbe «aller» peut sembler étrange. Pour l’heure, ce qu’on entend et que l’on voit jusqu’à plus envie, c’est le fameux : «Ça va bien aller!» On a tout intérêt à espérer que la triste situation actuelle causée par la pandémie de COVID-19, s’améliore. Surtout avec le printemps chaque jour plus présent qui nous invite à sortir et à profiter de quelques rayons plus chauds. Et même si on a un peu de difficulté à voir quand et comment les choses vont pouvoir s’améliorer pour la peine, nous pouvons toujours ressortir les souvenirs des temps plus réjouissants où on pouvait socialiser de manière plus normale pour les êtres grégaires que nous sommes.

Quel plaisir, quelle veine, quel bonheur, de se laisser bercer dans un hamac et de profiter d’un doux vent chaud et léger, à l’abri des brulants rayons solaires, sous une palapa de Cancún. Photo de 2014

C’est ce que nous ferons donc, en redirigeant le visiteur des Chouynardises etc. vers une nouveau mini carnet de voyage mis en ligne récemment. Il s’agit d’une sélection de photographies prises lors d’une courte semaine passée dans la péninsule du Yucatán en 2014. (Voir le carnet)

Ça va bien aller!

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine, Souvenir | Tagged , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 11 avril 2020

De l’autophobie
On lit fréquemment dans les médias que la solitude est une situation que vivent beaucoup trop de nos contemporains, les ainés feraient même figure de roi en ce domaine. On imagine alors facilement que la pandémie actuelle et le confinement qui vient avec ont tendance à exacerber le phénomène.

Enfin seul! Une feuille d’érable solitaire se laisse porter par le courant. Photo prise en 2017

Récemment, un des grands titres d’un quotidien bien connu de Montréal se lisait comme suit : «Confinement: la majorité des Canadiens souffrent de solitude» (voir l’article). Ainsi, s’il faut en croire les résultats d’un sondage Ipsos, plus de la moitié de la population canadienne (54%) fait le constat que la solitude les affligent. Heureusement, pour les plus de 55 ans de ce sondage, cette situation d’isolement n’est une souffrance que pour 40% d’entre eux. Continue reading

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 26 mars 2020

Se faufiler
Alors que le printemps pointe son nez, la bonne humeur habituelle en ce cas n’est pas au rendez-vous. Un mauvais virus, pis sa gang, se sont mis dans la couronne de donner aux humains de tous horizons des sueurs froides, calmant ainsi les meilleures ardeurs printanières. Chaque jour qui passe amène sont lot toujours grandissant de nouveaux testés, d’infectés, de confinés, d’hospitalisés, de soins-intensifiés et même de quelques pauvres calanchés.

Tel des virus tentant d’infiltrer une cellule, ces relents glacés de l’hiver s’immiscent à travers les montants d’une clôture. Photo prise en 2020

Certains, des gens honnêtes, ou pas, pensent que la Planète veut prendre une revanche bien mérité après tout ce que les humains lui font vivre de non respect perpétuel, de contaminations à tous vents, de dégradation des milieux ambiants, et autres dénaturations pour le moins «inhumaines». Pour ma part, ce n’est qu’un simple retour du balancier. Ce n’est pas la première pandémie qui souffle sur l’humanité et sa civilisation, et ce n’est probablement pas la dernière. Du moins il faut garder un peu d’espoir… Mais comme vraisemblablement ce souffle viral ne fait que commencer à déferler sur la planète, l’après tempête modifiera peut-être certains dogmes et certitudes, conduisant vers de nouveaux paradigmes mieux adaptés. Enfin, qui vivra verra!

Posted in C'est la vie, Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 14 mars 2020

S’arc-bouter
C’est remarquable cette propension des organismes à trouver des façons de s’adapter à l’environnement. Par exemple, la végétation se doit en effet d’être très forte pour se développer et croître sur un territoire septentrional exposé aux vents puissants. En Gaspésie, sur le côté nord de la péninsule, on voit souvent des arbres et arbustes plus ou moins rabougris qui se dressent le long du littoral du Golfe Saint-Laurent. Des conifères avant tout, évidemment, se font modeler jour après jour en résistant aux vents dominants.

Tel un monstre sculpté par la nature, ce bouquet de «sapinage», situé sur la Pointe Saint-Pierre, s’arcboute face au vent du nord. Photo prise en 2018

Par les temps venteux qui courent, c’est maintenant au tour des humains de montrer jusqu’où ils ont la capacité de résister aux éléments défavorables tel ce foutu virus sorti de nulle part. L’été et les vents du suroît reviendront…

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , | Leave a comment

Image de la semaine – 4 mars 2020

Nuances de blanc
Les voyages soutenus par l’OFQJ (Office franco-québécois pour la jeunesse) ont permis à d’innombrables jeunes de 18 à 35 ans des échanges fructueux entre Québécois et Français depuis de nombreuses décennies. En 1978, à l’invitation de connaissances et amis Gaspésiens, j’ai eu la chance de recevoir une invitation à me joindre à leur groupe pour un échange sous le thème de la recherche de nos racines (gaspésiennes) en milieu Breton.

De la terrasse d’un édifice de la ville de Rennes, capitale administrative de la Bretagne, j’ai capté le stationnement en contrebas. Le grand nombre de voitures de couleur claire ont avant tout retenu mon attention. On remarque aussi que la taille des voitures est assez réduite en général. Un portrait de la société française de cette région de l’ouest du pays. Photo prise en 1978

Les participants, une quinzaine de Gaspésiennes et Gaspésiens du milieu culturel, allaient passer quelques semaines en Bretagne, surtout dans la région dit du Pays de Redon. Un des souvenirs mémorables de ce voyage peu commun: un dimanche matin de danses folkloriques québécoises et de rigodons dans l’étable du manoir Limoëlou , la demeure de de l’explorateur Jacques Cartier, situé dans la commune de Saint-Malo.

Posted in Éclectique..., Photo de la semaine | Tagged , , , , , , | Leave a comment