Mexique 1 – Péninsule du Yucatán – octobre 2014

Le présent carnet de voyage présente une sélection restreinte de photographies prises lors d’un séjour d’une semaine dans la péninsule du Yucatán. Sac au dos, c’est en autobus qu’un circuit nous mènera de Cancún à Valladolid, à Izamal, la Ville Jaune, puis à Mérida, capitale du Yucatán, en passant par des villages de campagne, des sites archéologiques etc. Sans que le moment du voyage ait été planifié en fonction du calendrier mexicain, nous nous sommes retrouvés en pleine période de la Fête des Morts, un moment fort dudit calendrier.
Il est à noter que les photos qui suivent ont été sélectionnées d’abord et avant tout pour présenter certaines caractéristiques de la vie quotidienne. Un point de vue davantage ethnographique qu’artistique donc, où les réalités rencontrées nous ont interpelé de manière tout à fait spontanée.

Puisqu’on vient d’en parler, commençons donc par la Fête des Morts, ce moment très festif malgré son contexte funèbre, qui arrive fin octobre et qui est célébré de manière très importante au Mexique. À Mérida, la capitale du Yucatán, c’est surtout sur la place centrale de la ville, le Zócalo du centre historique, qu’on retrouve les installations temporaires de la Fête des Morts.

Affectueusement et pieusement décoré, rempli de bouquets, de victuailles et de breuvages cet autel serait sûrement au goût du défunt. Sur la place centrale ou Zócalo de Mérida. Photo de 2014
Deux jeunes femmes se sont mises au goût de la Fête des Morts. Un coup d’œil à son Facebook n’est pas interdit… Place centrale de Mérida. Photo de 2014
Femme préparant des tortillas de farine qu’elle fait cuire sur un petit feu derrière elle. Sur la place centrale de Mérida, lors des fêtes entourant le jour des morts. Photo de 2014
Tel un phare dans la nuit, la cathédrale de Mérida surplombe la place centrale du cœur historique de la ville. Cette cathédrale catholique est la plus ancienne du Mexique. Elle fut construite entre 1562 et 1598. Photo de 2014

Passons ensuite à une courte visite d’un site archéologique, celui de Ek Balam, dans le secteur de Valladolid.

Typique de l’architecture Maya, on retrouve fréquemment l’utilisation de rameaux pour fabriquer les toitures. Ici il s’agit d’un lieu historique, Ek Balam, mais dans les campagnes du Yucatan, on retrouve à l’occasion de petites habitations avec des toitures de ce genre. Photo de 2014
Comme les rameaux naturels se détériorent à la longue, il faut en faire un entretien soutenu. On voit ici le résultat de la réparation. Photo de 2014
On fait son possible pour répliquer la réalité historique dans un lieu patrimonial comme Ek Balam. Toutefois les attaches de liane ne sont ici qu’une parure. Photo de 2014
Le toit de rameaux a beau avoir un certain âge, on apprécie beaucoup son couvert lors des averses. Photo de 2014

Quelques aspects des transports au quotidien ont retenu l’attention :

Portant les couleurs éclatantes d’une robe de style Maya, cette dame revient du marché à Valladolid. Ces sacs ajourés et colorés sont d’utilisation courante dans la péninsule du Yucatán.Photo de 2014
Transport collectif moins sécuritaire que ce qu’on voit d’habitude. Au moins on passe sur la lumière verte! Photo de 2014
Au Mexique, les triporteurs sont très utilisés pour déplacer les biens les plus divers. Ici, à Valladolid, on assiste presqu’à une course entre deux citoyens qui transportent du bois de chauffage. Photo de 2014
Un triporteur de fabrication locale, à partir d’anciennes motocyclettes, circule dans les rues de Valladolid. Un taxi, probablement, dont le conducteur siège dans une chaise roulante! La plaque d’immatriculation ne semble pas requise. Photo de 2014
Mieux vaut commencer tôt pour maitriser la conduite automobile. Dans un parc de Cancún à la fin du jour. Photo de 2014

Et, dans le secteur de la Ville Jaune, Izamal :

Dans une rue du centre de Izamal, situé au cœur de la péninsule du Yucatán, cette calèche, parmi d’autres, s’est prémunie d’une protection plastique contre la pluie. Izamal est connu comme la Ville Jaune, en raison de ses multiples maisons arborant cette couleur. Photo de 2014
La célèbre Ville Jaune du Yukatán, Izamal, se doit de conserver sa réputation. Travail quand même un peu périlleux que de peindre ainsi dans une échelle. Photo de 2014

À Progreso, sur les rives du Golfe du Mexique :

Les mouettes font la file pour se voler un petit poisson parmi les appâts de ce pêcheur sur le quai de Progreso. Photo de 2014
«Gosier sec?» Les kiosques mobiles du genre ne sont pas rares près des plages du Yucatán. Le tenancier de celui-ci, à Progresso, attend patiemment la clientèle. Photo de 2014
Embarras du choix et féérie de couleurs à ce kiosque de fruits de mer et de viande du marché de Progreso. Photo de 2014
Livraison personnalisée de blocs de glace sous le chaud soleil de Progreso. Photo de 2014

De ci, de là, dans la péninsule du Yucatán :

C’est connu, les Mexicains sont friands de Coca-Cola. Et tant qu’à y être pourquoi pas en faire la «Nouvelle Bénédiction Divine» ? À noter, les croix de rameau sur la porte de droite. Épicerie-dépanneur dans un petit hameau de la campagne du Yucatán. Photo de 2014
Le Coca-Cola a beau être la boisson nationale, l’éternel concurrent, Pepsi, fait quand même bonne figure, du moins sur les chandails de ces hommes dans un parc de Mérida. Photo de 2014
Les Mexicains sont fiers et aiment être bien mis. Pas étonnant que le métier de cireur de chaussures soit toujours très présent sur les places publiques. L’ensemble de l’atelier est repliable et se déplace au besoin. Ici à Mérida. Photo de 2014
Une petite saucette au cénote Xcanche, près du site archéologique de Ek Balam près de Valladolid. D’ailleurs il existe une concentration de ces grottes remplies d’eau aux alentours de cette ville. Photo de 2014
Dans la chaleur de la nuit de Cancún ce groupe de chiens prend un peu de repos. Les canidés errants sont choses courantes au Yucatán. Photo de 2014
L’iguane à queue épineuse noire (Ctenosaura similis) est un saurien qui peut atteindre 1,5 mètre de longueur. On en retrouve fréquemment au Mexique et aussi un peu partout en Amérique centrale. Photo de 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published.